Chat qui éternue

Le chat qui tousse ou qui éternue est très mignon, tant on a l’impression qu’il est aussi surpris que nous de ce phénomène. Cette semaine, nous vous proposons de découvrir les causes potentielles de la toux et de l’éternuement chez le chat. Occasionnels, ils n’ont rien d’inquiétant, mais ils devront vous demander la plus grande attention dans le cas où ils deviendraient récurrents.

Les causes bénignes de la toux et de l’éternuement chez le chat

Commençons tout d’abord par énumérer les causes les plus classiques de toux et d’éternuement chez le chat. Inutile de foncer systématiquement chez le vétérinaire, ces deux phénomènes peuvent être de causes qui sont sans aucun risque pour l’animal.

Boules de poils

Numéro un des bruits de chats qui se raclent la gorge : la boule de poils ! Il s’agit de petits cumuls de déchets et des poils accumulés par le chat quand il fait sa toilette. Il est important de noter que les poils sont indigestes pour les félins. La seule façon pour eux de les évacuer est donc de les recracher. Pour ce faire, il n’est pas rare d’entendre les chats se racler la gorge avec insistance.

Pour les aider dans ce besoin physiologique, vous pouvez mettre à leur portée de l’herbe à chat, qui leur permet de se purger et de régurgiter. Ils peuvent bien entendu trouver tout ce dont ils ont besoin dans la nature. S’ils sont des chats d’appartement, vous devrez leur en procurer en vous fournissant dans une animalerie. Vous pourrez également faire pousser votre propre herbe à chat.

Obstruction

Comme chez l’humain, la toux du chat peut s’expliquer par une obstruction des voies respiratoires. Pas d’inquiétude, on parle simplement d’une fausse route en ingérant un aliment. La plupart du temps, quelques quintes de toux lui suffisent à évacuer ce qui le gêne. N’hésitez pas à l’observer pour voir s’il évacue effectivement quelque chose. Attention, il est fréquent qu’une fois l’objet de la gêne remonté jusqu’à la bouche, le chat l’avale, par la bonne route cette fois. Il pourra aussi suite à cela avoir une petite crise de hoquet.

chat qui tousse

Les causes pathologiques de la toux et de l’éternuement chez le chat

Si dans la majeure partie des cas toux et éternuements chez le chat ne sont pas annonciateurs de pathologies, il existe tout de même des causes qui nécessitent une consultation chez le vétérinaire.

Infection virale

Les coups de froid ne sont pas réservés qu’aux humains. Vos chats aussi sont soumis à leurs propres pathologies hivernales à cause de la chute des températures ou du contact avec d’autres chats. Dans ce cas, la toux est souvent accompagnée d’un écoulement nasal. Chez certains chats, on note même des extinctions de voix avec une difficulté à miauler pendant quelques jours.

La plupart du temps, quelques jours au chaud suffisent à guérir votre chat. Inutile donc de vous lancer dans la recherche d’un traitement ou de courir chez le véto !

La toux due au coryza

Le coryza est une pathologie avec laquelle certains chatons naissent. Dans ces cas-là, c’est la mère qui en était porteuse et qui l’aura transmis à ses petits. On reconnaît facilement cette maladie par ses effets sur les yeux des chatons. Ils sont collés par des sécrétions que l’on pourrait comparer à une conjonctivite.

Le coryza atteint également les voies respiratoires. Cette maladie cause ainsi des difficultés à respirer et des quintes de toux chez l’animal. Ces problèmes peuvent être fatals s’ils ne sont pas pris en charge à temps par un professionnel. Il identifiera la maladie avec certitude et vous indiquera le traitement et le temps d’isolement à suivre.

Le coryza est un véritable fléau chez nos amis les félins. L’absence de vaccination des chats errants ou domestiques conduit à sa transmission en masse et au décès de nombreux chats dans la rue. Il est donc de la responsabilité de tous les propriétaires de ces bêtes à quatre pattes de faire soigner leurs animaux et tenir bien à jour leurs vaccins.

Les maladies chroniques qui font tousser les chats

Lorsqu’un chat avance dans l’âge, il peut être victime de pathologies similaires à celles rencontrées par un humain qui avance dans l’âge. Ainsi, la toux et les éternuements pourront être dûs à de l’asthme ou encore des insuffisances cardiaques et respiratoires. Si vous êtes le propriétaire d’un vieux chat qui tousse et éternue de façon plus régulière, sachez que son état requiert toute votre attention.

Allergies, champignons et virus chez les chats

De nouveau, les causes de la toux des chats se rapprochent de celles de la toux des humains. Nos boules de poils préférées peuvent ainsi développer des allergies qui gênent leurs voies respiratoires. Pour les soulager, le vétérinaire pourra opter pour des traitements ou une désensibilisation allergique, de la même façon qu’un médecin traitant l’aurait fait avec vous.

Quand consulter un vétérinaire ?

De façon générale, n’hésitez jamais à appeler votre vétérinaire en cas de doute sur les origines de quintes de toux ou d’éternuements à répétition. Si rien ne semble anormal, nous vous conseillons d’attendre 48 heures pour évaluer une éventuelle amélioration ou dégradation de l’état de votre chat. Si le besoin est, votre vétérinaire recevra l’animal pour une consultation et saura vous aiguiller quant aux traitements et aux bonnes pratiques garantissant son bien-être.

Nous tenons une nouvelle fois à vous alerter sur certaines informations que vous pourriez trouver sur Internet. Il est hors de question de vous improviser naturopathe ou de luis donner des médicaments destinés aux humains. Les dosages et les compositions pourraient avoir des effets dévastateurs sur sa santé. Privilégiez toujours les conseils de votre vétérinaire.

N’hésitez pas à partager vos expériences félines en commentaire de cet article pour que les membres de notre communauté puissent vous aider.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici