panda géant

Malheureusement, l’activité humaine n’a pas que des points positifs. La pollution, la déforestation, la chasse, le braconnage et la destruction des habitats naturels menacent certaines espèces. Ci-dessous, découvrez une liste non exhaustive des animaux en voie de disparition.

1. Le panda géant

panda géant

Le panda géant est un animal originaire de Chine, de Birmanie et du Vietnam. Connu pour son pelage blanc et noir et son goût pour le bambou, le panda géant est aujourd’hui classé comme un animal en voie de disparition. Non seulement, il réagit mal au changement climatique et ne supporte pas les fortes chaleurs mais en plus il a été chassé par l’homme. Il a également vu son espace de vie se réduire d’année en année au profit de l’urbanisation. Aujourd’hui, on estime qu’il reste un peu plus de 1500 spécimens à l’état sauvage.

2. Le tigre

tigre

Le tigre est un majestueux félin dont la population sauvage est estimée à 3900 individus. Selon WWF, 97 % des effectifs de tigres a disparu en 100 ans. Les causes ? Un braconnage illégal, une réduction de l’espace de vie et une diminution de la nourriture disponible. Heureusement, de plus en plus de pays d’Asie sont aujourd’hui engagés dans la préservation du tigre.

3. L’éléphant

éléphant

L’éléphant d’Asie et l’éléphant d’Afrique sont tous deux menacés d’extinction. Ce sont les deux uniques espèces d’éléphant qu’il reste sur les quelques trois cent qui ont existé dans le passé. Le pachyderme, traqué pour son ivoire, a fortement souffert du braconnage. De plus et bien qu’il s’agisse d’une des espèce animale les plus dangereuse au monde, il a perdu plus de 50 % de son habitat au profit des cultures ou de l’activité humaine.

4. Le gorille

gorille

Les gorilles sont des grands singes qui peuvent atteindre jusqu’à 1m70 et peser 180 kg. Ce sont des animaux très proches des être humains avec qui ils ont plus de 98 % d’ADN en commun. Malheureusement, ces cousins sont relativement fragiles, principalement dans leur jeune âge. La perte de l’habitat et le trafic des animaux ont amoindri encore plus cette espèce dont les morts infantiles sont naturellement nombreuses.

5. L’ours polaire

Ours polaire

C’est sans doute la victime la plus célèbre du réchauffement climatique. L’ours polaire, aussi appelé ours blanc, est tristement connu pour apparaître sur des photos, amaigri avec la peau sur les os. L’ours polaire est le plus grand ursidé de la planète. C’est un carnivore à la tête de la chaîne alimentaire. Il souffre de la fonte des glaciers et de la banquise qui réduit son espace de vie et rarifie la nourriture disponible.

6. Le rhinocéros de Java

rhinocéros de Java

Le rhinocéros de Java est l’espèce de rhinocéros la plus rare de la planète. Moins de cent individus sont encore vivants aujourd’hui. On les retrouve tous au même endroit : sur une île d’Indonésie où ils sont protégés. De nombreuses associations essaient aujourd’hui de les réintroduire dans d’autres régions d’Asie mais l’animal est toujours recherché pour sa corne.

7. Le dauphin rose d’Amazonie

dauphin rose d’Amazonie

Le dauphin rose est un dauphin d’eau douce. Il est caractérisé par sa couleur et par la « bosse » qu’il arbore sur le front. C’est un animal classé sur liste rouge. Le trafic maritime prenant cours sur le fleuve Amazone réduit drastiquement la population de ce cétacé de nature très curieuse. L’exploitation de l’Amazonie (extraction du pétrole, exploitation minière, etc.) représente également un grand risque de pollution des eaux.

8. Le papillon monarque

papillon monarque

Petit papillon aux ailes de couleur orange veinées de noir, le papillon monarque est reconnaissable entre mille. C’est une espèce de papillons remarquable puisqu’elle migre ! Chaque année, le papillon monarque parcours des centaines de kilomètres du Canada au Mexique où il passe l’hiver en hibernation. Malheureusement, la déforestation de son habitat mexicain lui nuit énormément. Le changement climatique a également des effets néfastes sur sa migration.

9. Le manchot du Cap

manchot du Cap

Le manchot du Cap est un pingouin originaire du sud de l’Afrique. Tout comme le tigre, le manchot du Cap a perdu plus de 90 % de sa population au cours du siècle dernier, passant de plus de deux millions de spécimens à 55 000 en 2010. Encore une fois, c’est la main de l’homme qui a mis l’oiseau en danger. Non seulement il est chassé pour sa viande et sa graisse mais en plus l’être humain vole ses œufs qui sont considérés comme un met raffiné. Le manchot du Cap est aussi soumis aux risques de pollution des eaux tels que les marées noires. Enfin, la surpêche réduit la nourriture à laquelle il a accès.

10. Le grand requin blanc

grand requin blanc

Le grand requin blanc, comme son nom l’indique, est un animal particulièrement imposant. Il peut mesurer jusqu’à six mètres de long et est un des animaux qui a le plus de dents. Bien qu’il soit connu pour ses attaques contre les hommes, il est rare qu’un grand requin blanc cause la mort d’un être humain. En réalité, c’est plutôt le contraire. Le grand requin blanc, comme bon nombre de requins, est apprécié pour son aileron dont raffolent les Asiatiques. Ses dents sont aussi vendues en collier tandis que sa peau est utilisée pour faire des sacs et des chaussures. Enfin, son foie est utilisé pour faire de l’huile. Il est victime non seulement de la pêche illégale mais également de la pêche involontaire. Le trafic maritime et la pollution des eaux est également un frein à la reproduction de l’espèce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici