Mon chien se gratte remèdes de grand-mère

Il est tout à fait normal qu’un chien se gratte de temps en temps. Comme l’être humain, le canidé peut ressentir de brèves démangeaisons à différents endroits du corps. Cependant, certains chiens se grattent excessivement, parfois même jusqu’à se blesser. On parle alors de prurit. Ci-dessous, voici quelques astuces de grand-mères pour remédier naturellement au problème.

Comment déceler le prurit ?

Le prurit peut être localisé sur un endroit spécifique du corps ou au contraire s’étendre sur toute la peau du chien. Pour le déceler, il faut observer le comportement de l’animal et déterminer si le grattement est occasionnel ou s’il est excessif. Dans les cas de prurit, le chien adopte généralement des attitudes spécifiques.

  • Il se frotte contre les murs, voire même sur le sol.
  • Il gratte avec sa patte, puis il mord et, enfin, il lèche.
  • Il secoue frénétiquement la tête dans le but de soulager ses oreilles.
  • Il cherche des objets auxquels se frotter.

Pourquoi le chien se gratte-t-il ?

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent amener un chien à se gratter excessivement.

  • Il a des parasites externes. Qu’il s’agisse de puces, de la gale, de demodex ou d’aoûtats, si votre chien a des parasites externes, sa peau le grattera.
  • Il a des parasites internes. Les vers à l’intérieur du corps de votre animal peuvent lui causer des démangeaisons au niveau de l’anus. Il aura alors tendance à avancer en frottant ses fesses sur le sol. Des infections au niveau des glandes anales peuvent également être la source de démangeaisons du postérieur. Pour aller plus loin, découvrez nos conseils sur l’application d’un vermifuge chez le chien.
  • Il fait des allergies. Chez le chien, les inflammations cutanées sont généralement causées par une allergie aux piqûres de puces, une allergie alimentaire ou de l’eczéma. Néanmoins, le chien peut aussi réagir à un shampoing, à un collier ou même à un produit ménager. En cas d’allergie, la peau, déjà fragilisée par l’inflammation, est doublement sensible aux frottements répétitifs.
  • Il souffre d’une otite donc les oreilles le grattent.
  • Il est anxieux. Dans la majorité des cas, ce sont les pattes qui sont atteintes lorsqu’un chien fait une dermatose psychogène. Il a alors tendance à gratter celles-ci pour faire passer son anxiété ou s’occuper.
  • Il a une maladie de la peau. Citons par exemple la séborrhée, une affection héréditaire qui pousse les glandes sébacées à produire trop de sébum. En plus de dégager une forte odeur, le canidé développe des squames et des croûtes qui peuvent le gratter.

Quels sont les risques ?

Tout animal qui souffre de prurit risque d’abîmer sa peau en se grattant excessivement. Des boutons, des rougeurs, des squames et des croûtes peuvent apparaître, s’ils ne sont pas eux-mêmes la cause des démangeaisons. Le chien peut aussi perdre ses poils aux endroits où il insiste fortement.

chien qui se gratte

Les remèdes de grand-mères contre les démangeaisons

La meilleure façon de prévenir les démangeaisons est de vous assurer que votre chien a une peau saine et hydratée. Pour cela, vous pouvez utiliser de l’huile d’olive ou de l’huile de coco en interne et en externe. Ces huiles, extrêmement hydratantes, présentent l’avantage d’être comestibles. Votre animal ne court donc aucun risque s’il lèche ce que vous avez appliqué sur son corps. Attention cependant, l’huile de coco peut provoquer la diarrhée lorsqu’elle est ingérée en trop grandes quantités. On conseille de donner une demi-cuillère à café d’huile de coco pour cinq kilos.

Le vinaigre de pomme

Le vinaigre de pomme est un antifongique et un antibactérien. Il fait des merveilles dilué dans un peu d’eau et appliqué sur la peau. Il peut également être employé au moment du bain ou lors du rinçage des pattes après la balade. Il faut cependant éviter de l’appliquer sur les plaies ouvertes.

L’Aloe Vera

L’Aloe Vera est aussi un antifongique, un antibactérien et un anti-inflammatoire. Si vous possédez une plante chez vous, il suffit de couper l’une de ses feuilles, de l’ouvrir et d’en tirer le gel. Appliquez celui-ci en petite quantité sur les inflammations ou sur les zones qui démangent.

L’avoine

Utilisée en bain, l’avoine apaise les démangeaisons. Pour donner un bain d’avoine à votre chien, mettez l’équivalent de deux tasses d’avoine dans un bas nylon et laissez celui-ci trempez dans l’eau du bain. Attention, l’avoine ne peut pas être employée si les démangeaisons de votre animal proviennent d’un champignon. Les glucides présents dans l’avoine ne feraient que renforcer le problème fongique.

Le brossage

Le brossage est une technique simple qui permet d’enlever les peaux mortes et les nœuds, laissant ainsi la peau respirer. Le brossage permet également de repérer la présence de parasites externes et d’y remédier au plus vite.

Le thé vert

Le thé vert en application externe aide également à apaiser les démangeaisons. Laissez infuser deux sachets de thé vert dans une tasse. Une fois que le thé est froid, retirez les sachets et appliquez le thé sur le chien. Ne rincez pas. La camomille peut être utilisée de la même façon.

L’huile essentielle de lavande vraie

L’huile essentielle de lavande vraie est connue pour ses vertus anti-inflammatoires. Elle calme les piqûres et apaise les démangeaisons. Elle peut être combinée aux huiles essentielles de géranium et de camomille et ensuite diluée dans de l’huile d’olive pour une action complète. Attention, les huiles essentielles doivent être présentes en petite quantité (5 % d’huiles essentielles et 95 % d’huile d’olive). Le mélange doit aussi être testé : appliquez une goutte sur la peau de votre chien. S’il ne fait pas de réaction dans les 48h, vous pouvez utiliser votre synergie.

Enfin, il est important de consulter un vétérinaire pour connaître la cause exacte des démangeaisons et pour pouvoir prendre en charge votre animal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici