Gestation du chien

Dans la plupart des cas, ce sont les maîtres qui décident si leur boule de poils aura des petits. Vous y pensez, vous aussi ? Choisir de faire reproduire votre animal de compagnie n’est pas une décision à prendre à la légère. Voici ce qu’il faut savoir sur la gestation de la chienne.

Comment se passe la reproduction du chien ?

Alors que le mâle est disposé à se reproduire toute l’année, la femelle est sexuellement disponible lors de phases que l’on appelle « chaleurs ». Chez la chienne, les chaleurs ont généralement lieu deux fois par an, au printemps et en automne, et durent trois semaines. Les premières chaleurs surviennent aux alentours des sept mois de votre animal. Cependant, la grossesse n’est pas conseillée avant le premier anniversaire pour les petites races et après le deuxième anniversaire pour les grandes races.

Une fois que votre femelle a atteint la maturité et qu’elle entre en période de chaleurs, elle est prête à s’accoupler. Le mâle choisi pour la saillie dépendra de ce que vous recherchez : produire des animaux de races ou simplement faire reproduire votre canidé. Très souvent, des critères de beauté, de taille, de couleur et de caractère entrent en compte dans le choix du partenaire. Une fois que la saillie aura eu lieu, il faudra surveiller votre chienne pour détecter une éventuelle grossesse. Si elle a effectivement été fécondée, votre chienne entrera dans une période de gestation d’environ deux mois. Au terme de ce laps de temps, elle donnera naissance à ses chiots.

Comment détecter une grossesse canine ?

Il est parfois compliqué de déceler la gestation de la chienne, principalement au début. Voici quelques signes qui pourront vous mettre sur la piste.

  • Son appétit change ou elle est victime de nausées.
  • Son comportement est différent: elle peut paraître plus triste, plus agressive ou plus câline qu’à l’habitude.
  • Dès 21 jours, le vétérinaire est capable de déceler un épaississement de l’utérus par palpation. Remarquez que cet examen peut être infructueux si votre animal est en surpoids.
  • Entre 21 et 25 jours après l’accouplement, il est envisageable de faire un test de relaxine, l’hormone émise lors des grossesses.
  • À partir de 25 jours après la saillie, les mamelles commencent à gonfler et il est possible d’écouter le cœur des progénitures avec un stéthoscope.
  • Après 28 jours, il est possible de faire une échographie. Cela ne permet pas de déterminer le nombre de chiots mais cela confirme la gestation de la chienne sans lui faire de mal.
  • Un mois après l’accouplement, il est possible que la chienne perde un liquide vaginal.
  • Elle grossit. La prise de poids varie entre 20 % et 50 % de la masse habituelle.
  • 45 jours après la saillie, votre chienne commencera à dormir plus.

Quels sont les risques lors de la gestation de la chienne ?

risques lors de la gestation de la chienne

Deux risques sont à prendre en compte pendant une grossesse canine. Premièrement, il faut faire attention aux infections. Ces dernières peuvent survenir suite à la présence de parasites (puces et vers intestinaux) ou de bactéries (salmonelle et streptocoque). Pour éviter les infections, veillez à ce que l’environnement de la chienne soit propre. Lavez régulièrement ses jouets, son panier et ses gamelles au cours des deux mois de la grossesse. Il faudra aussi vermifuger votre animal : une fois au début des chaleurs et une fois trois semaines avant l’accouchement. Enfin, il faudra veiller à ce que votre toutou soit en ordre de vaccins. L’idéal est de faire un rappel juste avant la saillie. De cette façon, la maman transmet ses anticorps aux petits. Attention, un vaccin ne se réalise jamais pendant la gestation de la chienne.

Le deuxième risque concerne les complications et les accidents de grossesse : gestation extra-utérine, torsion utérine, deux grossesses en même temps, hernie de l’utérus et fausse couche. Malheureusement, nous avons peu d’emprise sur ces risques. Dans quelques cas, les chiots peuvent être sauvés grâce à une césarienne mais généralement nous sommes impuissants. Notez que ces risques augmentent avec l’âge de votre canidé. Nous vous conseillons donc d’éviter les grossesses si votre animal a plus de six ans.

Comment accompagner la grossesse ?

accouchement d'une chienne

Tout d’abord, il faut adapter l’alimentation. Les besoins nutritionnels vont varier et augmenter au fur et à mesure de l’avancement de la gestation de la chienne. Celle-ci aura besoin de plus de minéraux et de plus de protéines (environ 30 % supplémentaires). Vous pouvez changer ses croquettes habituelles pour des rations spécifiques ou ajouter vous-même des aliments riches en protéines et en minéraux. Il est également envisageable de compléter son alimentation par des compléments alimentaires. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire et n’hésitez pas à vous orienter vers une alimentation bio pou le chien. Si vous avez pour habitude de nourrir votre canidé une fois par jour, commencez à fractionner le repas en deux ou trois fois par jour. Veillez aussi à augmenter la quantité d’au moins 10 % par semaine. L’idéal est même de laisser votre chienne avoir libre accès à sa ration. Surveillez également qu’elle s’hydrate suffisamment.

Ensuite, il faudra penser à aménager un coin douillet pour le jour où votre canidé mettra bat. Choisissez un lieu loin du bruit et des courants d’air et installez-y une caisse ou des coussins. Couvrez le fond de serviettes sèches et laissez votre chienne y accéder quand bon lui semble. Ça l’aidera à se familiariser avec l’endroit.

Pensez également à faire preuve de patience et à être plus attentif à votre toutou. Dans cette période, il est courant que les chiennes réclament plus d’attention et plus de câlins.

Enfin, faites suivre votre animal par un vétérinaire.

Préparation à l’accouchement

Avant que la gestation de la chienne n’arrive à terme, il est bon de penser à quelques détails indispensables pour le jour J.

  • Ayez un numéro de téléphone auquel joindre votre vétérinaire à toute heure du jour ou de la nuit.
  • Prévoyez des serviettes ou des couvertures propres et sèches de rechange.
  • Préparez un ciseau à ongles désinfecté. Même si la chienne coupe elle-même le cordon ombilical avec ses dents dans la majorité des cas, il peut arriver que vous ayez à le faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici