Ils sont tellement similaires qu’on a bien du mal à ne pas les confondre ! D’ailleurs, en anglais un seul mot existe pour parler du hibou et de la chouette : « owl ». Pourtant, il s’agit bien de deux espèces différentes. La chouette n’est donc pas, comme beaucoup ont tendance à le croire, la femelle du hibou. C’est un autre animal qui a lui même sa femelle et ses petits. Lisez la suite, on vous explique la différence entre un hibou et une chouette !

Les points communs du hibou et de la chouette

Le hibou et la chouette se ressemblent énormément. Ce sont tous les deux des rapaces de la famille des strigidés. On les retrouve sur tous les continents, hormis en Antarctique. Selon les endroits de la planète où ils se trouvent, ils se présentent en différents formats et coloris. On dénombre environ 250 sortes de hiboux et de chouettes. Ces rapaces nocturnes partagent de nombreuses choses dont le comportement, la reproduction et les attributs physiques.

Un physique semblable

hibou ou chouette

Le hibou et la chouette sont des petits rapaces taillés pour la chasse et identiques en de nombreux points :

  • Ils ont tous les deux une grosse tête ronde.
  • Ils sont pourvus d’une excellente vision nocturne. Ils peuvent repérer une souris à 300 mètres de distance !
  • Ils possèdent des yeux immobiles, contrairement à l’homme qui peut les faire tourner dans leur orbite.
  • Pour voir sur les côtés, les chouettes et les hiboux tournent la tête jusqu’à 270 degrés ! L’homme, lui, possède une mobilité de 180 degrés.
  • Leur ouïe est particulièrement fine, supérieure à celle des autres oiseaux.
  • Ils ont un plumage adapté à la chasse nocturne qui leur permet de voler silencieusement.
  • Leur bec est crochu.
  • Les pattes sont longues et fines, bien que cachées sous les plumes.
  • Leurs serres sont puissantes.
  • Les femelles sont plus grandes que les mâles.

Une alimentation similaire

La chouette et le hibou sont des animaux crépusculaires à nocturnes, dans la plupart des cas. Ils chassent au coucher du soleil et la nuit. Comme le faucon pélerin, ils se nourrissent de petites proies comme des serpents, des insectes, des oiseaux, des petits mammifères, voire même des poissons selon l’endroit où ils évoluent.

La même façon de se reproduire

Les hiboux, comme les chouettes, sont des oiseaux monogames. Lorsqu’un couple se forme, les partenaires restent ensemble jusqu’à la mort de l’un des deux. Ils vivent en couple et occupent ensemble un territoire.

Ils se reproduisent en début d’année, entre janvier et avril. La femelle couve ses œufs dans un nid très sommaire alors que le mâle ramène la nourriture. Les hiboux et les chouettes ne sont pas de grands architectes en matière de nid. Généralement, ils occupent l’espace aménagé par un autre animal avant eux. S’ils doivent créer un nid de toute pièce, le résultat est toujours très rudimentaire. En France, le hibou et la chouette sont des animaux protégés. On ne peut ni les tuer, ni les capturer.

Notez que l’homme a pris la peine de donner des noms spécifiques aux femelles et aux petits des animaux qu’il côtoie régulièrement. Ainsi, les animaux de compagnie et les animaux de ferme ont des mots pour désigner leur femelle et leur petit. C’est très rarement le cas pour les bêtes sauvages. Dans la famille hibou, nous avons donc le hibou mâle, le hibou femelle et le jeune de hibou. De même, nous avons la chouette mâle, la chouette femelle et le jeune de chouette.

L’unique différence : les aigrettes

aigrettes du hibou

Vous l’avez compris, la chouette et le hibou sont très semblables. En réalité, seule une petite caractéristique physique les différencie : les aigrettes. Les aigrettes sont des touffes de poils que possèdent les hiboux sur le haut de la tête. Les chouettes en sont dépourvues. À première vue, les aigrettes ressemblent à des oreilles. Néanmoins, elles ne jouent aucun rôle dans l’audition. Les oreilles du hibou sont situées bien plus bas. Elles n’ont pas de pavillon auriculaire et sont cachées par les plumes, comme pour tous les oiseaux.

Le rôle de ces aigrettes est encore assez flou à l’heure d’aujourd’hui. Il a toutefois été remarqué qu’elles se dressaient quand le hibou était stressé. Les chercheurs en ont donc déduit qu’elles indiquaient l’humeur de l’animal, voire même qu’elles lui permettaient de communiquer avec ses congénères. La seule et unique chose qui différencie la chouette du hibou est donc une caractéristique physique.

Pour discerner un hibou, ouvrez l’œil

hibou Harfang des neiges

Tous les hiboux possèdent des aigrettes mais celles-ci sont quelques fois si petites qu’on dirait qu’elles n’existent pas. C’est le cas du hibou Harfang des neiges. Ses aigrettes sont minuscules. Si bien qu’on le confond souvent avec une chouette. D’ailleurs, il est aussi appelé « chouette harfang ».

Peut-on vraiment parler de deux espèces différentes ?

En réalité les mots « hibou » et « chouette » sont utilisés dans le langage courant. Cependant, ils ne correspondent pas à un niveau de classification scientifique. Aux yeux de la science, les hiboux et les chouettes sont des strigiformes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici