tique sur un chat

Véritables parasites, les tiques sont des acariens qui se nourrissent du sang de leur hôte. Ces petites bêtes, apparemment relativement inoffensives, sont porteuses de maladies et de bactéries. Si vous en découvrez une sur votre animal de compagnie, il est important de l’en libérer au plus vite. Voici comment enlever une tique sur un chat.

Qu’est-ce qu’une tique ?

Une tique est un acarien de la famille des Ixodes. Assez grande, elle mesure entre un et six millimètres mais peut grossir jusqu’à huit millimètres lorsqu’elle est gorgée de sang. Elle possède huit pattes et une bouche allongée qui ne lui sert que de suçoir. Elle est de couleur beige, noir ou marron.

tique

La tique, aussi appelée « pou des bois », aime fréquenter les zones boisées, les hautes herbes et les buissons. Elle se nourrit du sang des mammifères qui croisent son chemin et auxquels elle s’agrippe. Il peut aussi bien s’agir d’une vache que d’un chat, un chien ou même un être humain. Lorsqu’elle entre en contact avec un animal, la tique se colle à sa peau et enfonce sa tête dans la chair de son hôte. Elle se nourrit durant plusieurs jours. Une fois qu’elle est gonflée de sang, elle se décroche et va généralement pondre ses œufs. La tique aime les températures douces. Elle prolifère particulièrement au printemps et en automne.

La tique chez le chat : quels sont les risques ?

Chez le chat, la présence d’une tique peut provoquer des problèmes minimes ou engendrer l’apparition de maladies plus graves. Pour éviter toute contamination il est recommandé d’enlever une tique dans les 24h après son apparition. Après un laps de temps plus long, des problèmes peuvent survenir.

  • Réaction inflammatoire: un abcès, une rougeur ou un gonflement peut apparaître, principalement une fois que la tique a été délogée.
  • Maladie de Lyme ou borréliose: elle survient lorsque la tique, en suçant, transmet la bactérie « Borrelia ». Dans ce cas, votre minet va attraper de la fièvre et des douleurs articulaires et musculaires. Il arrive également qu’on constate de l’insuffisance rénale, de l’insuffisance cardiaque, un gonflement des ganglions et des problèmes cutanés. Dans le pire des scénarios, la borréliose peut entraîner la mort. La maladie se détecte via une prise de sang et se soigne par antibiotiques. Il peut se passer plusieurs mois avant que les symptômes n’apparaissent. Chez le chat, c’est une pathologie assez rare.
  • Ehrlichiose : c’est également une maladie qui apparaît suite au transfert d’une bactérie. Celle-ci s’infiltre dans le sang de votre félin et entrave sa capacité à fabriquer des cellules sanguines. L’ehrlichiose est une pathologie dont les dégâts peuvent être irréversibles si elle n’est pas soignée à temps. Les premiers symptômes sont la fièvre, les vomissements, la fatigue et les douleurs articulaires. Si votre chat présente l’un de ces maux après avoir été piqué par une pique, il est recommandé de l’emmener immédiatement chez le vétérinaire où il pourra être soigné par antibiotiques.
  • Mycoplasmose hémotrope, anciennement appelée Hémobartonellose féline : encore une fois, la pathologie est due à la transmission d’une bactérie. Celle-ci attaque les globules rouges, provoque une anémie infectieuse et peut causer la mort si elle n’est pas détectée à temps. Si votre chat contracte cette maladie, il maigrira soudainement, refusera de s’alimenter, sera faible et fatigué avec des muqueuses colorées et une respiration laborieuse. C’est une maladie fulgurante et assez commune, bien que certains chats en soient simplement porteurs sains.
  • Piroplasmose féline: elle est provoquée par la présence d’un parasite nommé « Babesia ». C’est une maladie assez rare en Europe et pourtant fatale. Elle infecte le sang et empoisonne le chat qui attrape alors la diarrhée et refuse de manger. Dès que ces symptômes sont observés, le félin doit être emmené chez le vétérinaire en urgence. Dans la majorité des cas, il sera soigné par injection ou transfusion.

Comment trouver les tiques dans le pelage du chat ?

Si votre matou a librement accès à l’extérieur, il est recommandé de vérifier régulièrement son pelage pour vous assurer qu’aucune tique ne s’est immiscée entre ses poils. Pour faire cela, passez la main sur son corps et prêtez attention pour sentir si une petite boule est présente. Jetez également un œil en écartant les poils. Examinez tout le corps mais prêtez une attention particulière autour de la tête (contour des yeux, oreilles, face et cou). C’est là que la peau est la plus fine et que les tiques aiment se nicher. Si vous avez fait le choix d’une race de chat sans poil, il vous sera beaucoup aisé de les repérer !

Notez que si votre chat ne sort pas, il est tout de même possible qu’il ait une tique. En vous baladant, vous pourriez en ramener une de l’extérieur. Les chats vivant dans des milieux urbains sont également susceptibles d’attraper des tiques.

Comment enlever une tique sur un chat ?

enlever une tique sur un chat

Lorsque l’on souhaite débarrasser son félin d’une tique, le défi est de déloger celle-ci dans son entièreté. Si vous essayez de tirer sur l’acarien avec vos doigts ou avec une pince à épiler, il est très probable que vous arrachiez le corps tout en laissant la tête. Pour enlever une tique tout le secret est dans le mouvement de rotation. Suivez les étapes.

  1. Préparez votre matériel. Vous avez besoin de désinfectant et d’un crochet à tiques aussi appelé « tire-tiques ». Vous pouvez trouver ce dernier dans toutes les pharmacies pour un prix variant autour de cinq euros.
  2. Écartez les poils de votre chat et désinfectez l’endroit où se trouve l’acarien.
  3. Positionnez le crochet à tiques contre la peau du chat, de façon à ce que le corps de la tique soit « dans » le crochet.
  4. Tournez le crochet pour que la tique lâche sa prise.
  5. Désinfectez à nouveau. Notez que la salive de la tique est anesthésiante. Une fois que celle-ci est délogée, il est très probable que votre animal commence à se gratter ou à se lécher.

Comment prévenir l’apparition des tiques ?

Pour permettre à votre chat de continuer à profiter des espaces extérieurs sans prendre le risque de devoir lui enlever une tique, la meilleure solution est d’appliquer un produit antiparasitaire. Généralement, ce dernier se présente sous la forme d’un spray ou d’une pipette. Il suffit d’appliquer le produit dans la nuque de votre animal, là où il ne pourra pas le lécher. Pour une protection maximale, favorisez les produits résistants à l’eau. Grâce à l’antiparasitaire, votre chat sera protégé des tiques pour environ trois semaines. De plus, celles qui étaient déjà présentes sur son corps depuis moins de 24h tomberont.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici