donner du lait à un chat

L’idée que les chats boivent du lait est largement répandue. Il n’y a qu’à regarder les livres pour enfants pour se rendre compte que c’est une image véhiculée depuis le berceau. Pourtant, nous n’avons pas besoin de donner du lait au chat adulte pour qu’il soit en bonne santé. Dans certains cas, le lait est même mauvais pour sa digestion !

Seuls les chatons ont besoin de lait

Au cours de leurs premiers mois, les chatons dépendent du lait de leur maman pour survivre et pour se développer. À ce moment, leur corps produit une enzyme appelée « lactase ». Celle-ci facilite la digestion du lait en transformant les sucres complexes en sucres simples. Donc, elle permet de digérer les glucides du lait, communément connus sous le nom de lactose. Au fur et à mesure que les chatons deviennent autonomes, ils commencent à ingérer des aliments solides. Ils consomment de moins en moins de lait. D’ailleurs, leur maman en produit de moins en moins également. En réaction, leur corps – dans la majorité des cas – réduit progressivement la sécrétion de l’enzyme. Les chatons sont donc de moins en moins aptes à digérer le lactose. Au moment du sevrage, vers deux mois, ils n’ont plus du tout besoin de lait pour avoir une alimentation équilibrée.

Faut-il arrêter de donner du lait à un chat adulte ?

Non, si votre chat aime boire du lait et qu’il n’a pas de réaction après en avoir pris, vous pouvez continuer à lui en donner. Il est cependant recommandé de ne pas dépasser la dose quotidienne de 10ml par kilo. Autrement dit, un chat de trois kilos, est capable de digérer 30ml de lait par jour. Il faut tout de même garder en tête que le lait est plein de sucre. Pour le chat, il s’agit d’une véritable friandise. Pour éviter que votre minou ne prenne de poids tout en continuant à lui faire plaisir, nous vous conseillons de diluer le lait dans de l’eau.

À l’opposé, certains félins ne digèrent pas le lait. On estime qu’un chat sur deux y est soit intolérant, soit allergique. L’intolérance provient d’une réaction au lactose. Le chat a alors perdu la capacité de le digérer au moment de son sevrage, suite à l’absence ou à l’inactivité de l’enzyme lactase. L’allergie, elle, est plus rare. Elle provient d’une réaction aux protéines contenues dans le lait.

Dans tous les cas, les symptômes se manifestent par des diarrhées, des rougeurs, des démangeaisons, voire même des otites ! Il est alors conseillé d’éviter complètement de donner du lait à un chat mais de répondre à ses besoins en eau.

chaton qui boit du lait

Puis-je donner du lait de vache à un chat ?

Oui ! Contrairement aux idées reçues, le lait de vache n’est pas beaucoup plus riche en lactose que le lait de chatte. Les chats en raffolent et il n’y a aucune raison de les en priver s’ils le digèrent bien. Cependant, le lait de ruminant est bien plus pauvre en protéines, en lipides et en minéraux que le lait de la chatte.

Le lait de vache, comme celui de chèvre ou de brebis, ne peut donc pas substituer le lait de la chatte auprès d’un chaton dont c’est la seule nourriture. Pour nourrir un chaton orphelin, il faudra se diriger vers des laits spécialisés. En résumé, le lait de vache convient très bien s’il s’agit d’une friandise pour un chat adulte qui le digère sans problème.

Puis-je donner du lait végétal à un chat ?

Oui ! Qu’il s’agisse de lait de soja, de lait de riz, de lait d’amande ou de lait de coco, le lait végétal est une bonne alternative au lait de vache, surtout pour les intolérants au lactose. En effet, les laits végétaux ne contiennent pas de lactose !

En réalité, ce ne sont pas vraiment des laits mais plutôt des jus végétaux obtenus à partir de graines ou de fruits. Cependant, ils sont eux aussi très caloriques. Le lait d’amande, notamment, est très riche. Il faut donc les donner occasionnellement, sans que ça ne constitue une habitude. De plus, aucune étude n’a encore été faite pour savoir si les laits végétaux présentaient un quelconque danger pour les chats. À donner avec modération !

Puis-je donner des produits laitiers à un chat ?

Oui ! Encore une fois, si votre compagnon à quatre pattes digère bien le lait de vache, il n’y a aucune raison pour qu’il se sente mal en mangeant des produits laitiers.

Malheureusement, les chats qui ont une intolérance ou une allergie souffriront aussi avec les produits laitiers. La seule exception est pour les produits laitiers fermentés (fromages fermentés et yaourt). La fermentation a réduit leur teneur en glucides, permettant aux intolérants au lactose de les digérer relativement bien. Pour les chats ayant une allergie aux protéines du lait, aucune alternative n’est possible.

À nouveau, un risque réside dans la prise de poids. Les félins sont généralement friands des produits laitiers mais ces derniers sont très caloriques. Il faut particulièrement faire attention aux chats d’appartement qui se dépensent moins que des minets ayant accès à l’extérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici