chien qui aboie sans cesse

C’est bien connu ; le chien est le meilleur ami de l’homme. Pourtant, s’il prend l’habitude d’aboyer à tout bout de champ, la relation peut vite virer au cauchemar ! Pire, cela peut également provoquer des problèmes de voisinage. Alors pourquoi un chien jappe-t-il ? Comment éduquer un chien qui aboie pour qu’il arrête ? Voici quelques conseils pour retrouver la tranquillité.

Est-ce que tous les chiens aboient ?

Oui, tous les chiens aboient. Il est donc tout à fait normal que votre toutou jappe de temps en temps. C’est un comportement qu’il ne faut pas réprimer s’il est occasionnel. La fréquence des aboiements d’un chien dépend fortement de son éducation, de son caractère et de sa race. En effet, certaines espèces ont été développées pour des fonctions bien spécifiques comme la chasse, la garde ou la défense. Dans ces cas particuliers, le jappement a été valorisé pendant des générations jusqu’à devenir une caractéristique de la race. Ainsi, les chiens de terrier et les Beagle sont connus pour japper énormément. À l’opposé, le Basenji est un grand silencieux.

Pourquoi un chien aboie-t-il ?

chien qui aboie

L’aboiement est le premier moyen de communication du chien. Les raisons pour lesquelles il joue de la voix sont donc aussi nombreuses que variées. Ci-dessous, voici les plus communes.

  • Il communique. Dans ce cas-ci, l’aboiement est intentionnel et le chien l’utilise comme un moyen d’expression naturel. Il peut vouloir jouer avec ses semblables, défendre son territoire, montrer qu’il est présent ou simplement attirer l’attention.
  • Il exprime ses émotions. Un molosse peut se mettre à japper uniquement parce qu’il est excité. Ce genre de comportement s’observe souvent avant la promenade. À l’inverse, un chien qui aboie peut aussi être en train d’exprimer la peur ou le stress. Il tente alors d’éloigner le danger par ses jappements.
  • Il s’ennuie. S’il ne se dépense pas assez, s’il n’est pas suffisamment stimulé ou s’il se sent seul, le chien peut prendre la mauvaise habitude d’aboyer. Cela devient alors un moyen d’évacuer sa frustration ou son surplus d’énergie.
  • Il souffre d’un trouble du comportement. L’hyperactivité, l’anxiété ou le sur-attachement au maître peuvent être les sources d’un aboiement intempestif.

Comment éduquer un chien pour qu’il n’aboie plus ?

La première chose à faire est de vous demander pourquoi votre chien jappe. Est-ce qu’il s’agit d’une mauvaise habitude ou est-ce qu’il exprime un mal-être ? Votre façon de réagir dépendra complètement de ce qui pousse votre molosse à adopter ce comportement.

Il veut attirer votre attention. Si vous avez un chien qui aboie pour que vous vous occupiez de lui, faites tout l’inverse ! Donnez un ordre ferme comme « stop » ou « chut » puis ignoriez-le. S’il obéit à votre injonction, récompensez-le par une caresse, un mot ou une friandise. C’est une technique de renforcement positif qui incitera votre animal à vous obéir de plus en plus quand vous lui demanderez d’arrêter d’aboyer. Au fur et à mesure, vous pourrez supprimer la récompense. Notez qu’il est aussi possible que votre chien s’ennuie. Pensez à faire plus d’activités avec lui.

Il est sur la défensive par rapport à un élément extérieur. Votre molosse jappe dès qu’il voit passer un vélo ? Il aboie quand quelqu’un sonne à la porte ? Dans ces cas-ci, l’objectif va être de désensibiliser le chien pour qu’il ne soit plus en état d’alerte face à ces éléments. S’il s’agit d’un bruit, baissez-en l’intensité et mettez le chien à son contact. Quand celui-ci s’y sera habitué, remontez graduellement le volume jusqu’à revenir à une situation normale. Pour l’élément visuel, c’est pareil. Introduisez-le petit à petit dans l’environnement du canidé jusqu’à ce qu’il s’y habitue et n’y fasse plus attention.

Le collier anti-aboiement est à utiliser en dernier recourt et uniquement sur un chien qui aboie intempestivement. Il s’agit d’un collier qui émet une décharge électrique, un son, un jet d’eau ou un jet de citronnelle lorsque le chien jappe ou grogne trop fort. Les résultats sont généralement positifs mais le collier ne permet d’éliminer que le symptôme et non la cause du jappement. Votre chien arrêtera peut-être d’aboyer mais il se sentira toujours aussi seul ou aussi stressé, par exemple. Il pourra même développer un comportement destructeur pour exprimer son mal-être autrement.

Si malgré tous vos efforts vous ne parvenez pas à faire diminuer les aboiements de votre toutou, consultez un vétérinaire et un comportementaliste.

Éduquer le chiot pour qu’il n’aboie pas

En plus de la race et du caractère, l’éducation joue un rôle décisif sur le comportement de votre chien. Pour que votre boule de poils aboie peu, voici quelques conseils en matière d’éducation.

  • Répondez à ses aboiements par un ordre ferme. Ne répondez pas à ses demandes d’attention vocalisées.
  • Habituez votre chiot à toute sorte de situations et de gens. L’important est de l’habituer à être entouré de bruits, d’images et de gens inconnus sans qu’il se mette en alerte.
  • Habituez-le à rester seul en vous absentant peu de temps au départ, puis de plus en plus longtemps.
  • Utilisez le renforcement positif pour asseoir votre autorité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici